Déclaration à l'occasion du 19 mai, le troisième anniversaire de l'exécution de cinq militants kurdes en Iran


اعدامیان 19 اردیبهشت 1389

Le dimanche du 09 mai 2010, cinq activistes politiques Kurdes en Iran, ont été exécutés par les autorités iraniennes, qui sont :  
1-      Shirin Alamholi
2-      Farzad Kamangar
3-      Farhad Vakili
4-      Ali Haydarian
5-      Mehdi Islamian

Ils étaient excusés d’appartenir à des partis politiques kurdes et condamnés à mort sans avoir accès à des procès juste. Ces détenus, pendant des mois et voire des années, ont subi des tortures dans les prisons en Iran et malgré les appels des organisations internationales et des gouvernements, les autorités iraniens les leurs exécuté.
A ce jour, les corps de ces personnes, n’ont pas été rendus à leur famille et le lieu d'inhumation est toujours tenu secret.

Ces personnes ne sont pas les premières ou les dernières militantes qui ont été exécutés depuis des années. Chaque année, nombreux activistes socio-politique, des défendeurs de droits de l’homme, des femmes activités, des journalistes et des écrivant sont arrêtés et certains condamnés à mort. 
Tout en rappelant ces exécutions, nous appelons le pouvoir iranien à :
1-      Mettre fin à l’arrestation et la torture des activistes Kurde en Iran,
2-      Mettre fin à la peine de mort,
3-      Permettre aux condamnés et détenus d’avoir de la représentation légale pendant leurs procès,
4-      Libérer ceux qui ont été condamnés pour avoir des pensées différentes.


Centre Zagros pour les Droits de l'Homme
09 Mai 2013






                                         © Copyright 2012, Zagros Human Rights Center