Appel Urgent !
La violence contre des manifestants en Turquie


Manifestation en Turquie

Ces derniers jours, dans les grandes villes de Turquie, les manifestants se mobilisent massivement contre une décision du gouvernement turc, afin de détruire un parc Gezi dans le centre d’Istanbul à la proximité de Taksim-Square.

Le mouvement a commencé le 28 mai par quelques centaines d’activistes et on compte désormais des milliers de personnes. Des manifestations dans d’autres grandes villes se sont déroulées en solidarité avec les revendications des manifestants d’Istanbul, mais aussi en réaction aux usages disproportionnés de forces de l’ordre.Jusqu'à présent, plus de 1700 manifestants ont été arrêtés, d’un millier de personnes ont été blessées, certaines très grièvement et trois personnes ont été tuées.

L'usage inapproprié des gaz lacrymogènes a provoqué de nombreuses blessures ; des personnes ont notamment été grièvement blessées à la tête après avoir reçu des bombes lacrymogènes lancées par la police. Surtout, des gaz lacrymogènes ont aussi été utilisés dans des lieux confinés, ce qui est particulièrement dangereux pour la santé.

Nous appelons aux turques à mettre fin immédiatement aux violences policières, à autoriser des manifestations pacifiques, à enquêter sur les violences commises par la police  et les mauvais traitements lors des arrestations et en garde à vue doivent cesser.

 


Centre Zagros pour les Droits de l'Homme
03 Juin 2013








                                         © Copyright 2012, Zagros Human Rights Center