Appel des manifestants pour mettre fin à l'agression et les attaques du gouvernement iranien contre le peuple kurde !


La manifestation du 15 septembre 2018 a eu lieu sur la place des Nations à Genève. Des centaines manifestants ont été présents. 
Nous remercions toutes et tous ceux qui sont venus nous soutenir et pour protester les actes agressifs commis par le gouvernement iranien. Voici l'Appel des manifestants:
Appel des manifestants pour mettre fin à l'agression et les attaques du gouvernement iranien contre le peuple kurde !
Le 08 septembre 2018, la République islamique d'Iran a commis d'autres crimes contre le peuple kurde à l'est du Kurdistan (nommé Kurdistan d'Iran).
Trois prisonniers politiques kurdes, Ramin Hussein Panahi, Zaniyar et Loghman Moradi, ont été pendus en même temps. 
En outre, le camp des familles et le bureau des deux partis principaux politiques Kurde opposés au régime iranien, le Parti démocratique du Kurdistan et le Parti démocratique du Kurdistan d’Iran qui se battent pour la résolution pacifique de question kurde en Iran depuis de nombreuses années, ont été pris pour cible par les missiles iraniens. 
Le camp et les bureaux politiques se situent à Koy Sanjaq à 200 km de la frontière entre l'Iran et l'Irak. 
À la suite de ces attaques de missiles, 15 personnes ont perdu la vie et des dizaines ont été blessées, et les habitants du camp de réfugiés Kurdes iraniens ont également quitté leurs maisons pour protéger leurs vies et se sont réfugiés dans les montagnes environnantes.
Malheureusement, à ce jour aucune organisation ou institution international n'a condamné ces attaques du régime iranien. Même le gouvernement irakien ne s’est pas opposé à cette violation de la souveraineté de son territoire, et ne s’est pas engagé pour aider des victimes de l'attaque.
Nous, les manifestants sur la Place des Nations, condamnons fermement toutes les formes d’attaque contre les militants politiques et pacifistes Kurde, l’exécution et l’assassinat d’activistes environnementaux et civils et les actes subversifs du gouvernement iranien dans d’autres pays du monde, et nous demandons aux Nations Unies et à ses Etats membres de :
1- Condamner l'exécution et l'assassinat systématiquement de militants politiques, civils et environnementaux par le gouvernement iranien, et faire pression sur la République islamique d’Iran pour qu’il mette un terme à toutes les peines et les punitions inadmissible visant les militants pacifiste Kurdes.
2- Condamner les bombardements et les attaques contre les bureaux des partis politiques kurdes et le camp des familles de réfugiés kurdes iraniens en Irak, et de les prendre sous la protection internationale,
3- Condamner la violation de la souveraineté irakienne et la région fédéral du Kurdistan et le lancement des missiles sur le territoire de ce pays. 
4- Former une commission internationale pour enquêter sur ces attaques et les exécutions arbitraires par le gouvernement iranien.

Genève, le 15 septembre 2018

















                                         © Copyright 2012, Zagros Human Rights Center